Accueil » Blog » L’ Espagne sauvage, le sud méditerranéen…

L’ Espagne sauvage, le sud méditerranéen…

  • par

L’Espagne est célèbre pour ses plages, son flamenco et ses monuments historiques, comme la majestueuse Alhambra… mais ce pays qui occupe la majeure partie de la péninsule ibérique, recèle une multitude d’autres richesses comme une faune très variée et surprenante ainsi que des merveilles naturelles spectaculaires dans les profondeurs de la mer comme à l’intérieur des terres. 

L’ Andalousie est la région la plus au sud de l’ Espagne continentale, 30 000 flamands roses se sont rassemblés dans la lagune de fuente de piedra. C’est la plus grande colonie de nidification d’ Espagne et l’une des plus importantes d’ Europe. On dit que les mouvements des oiseaux ont influencé une danse célèbre dans le monde entier, le flamenco ! la danse leur a même pris leur nom, flamenco signifie flamand.

Les perles de l’Andalousie :

Grenade et sa prestigieuse Alhambra

Séville avec son imposante cathédrale, sa majestueuse place et son palais l’alcazar. 

Loin des villes et des plages touristiques s’étendent des plages intactes comme le cabo de gata, le plus grand parc maritime terrestre d’Andalousie. 

Au nord-ouest de l’Andalousie

Près de la frontière avec la Portugal, se trouve la région de l’Estrémadure, elle compte parmi les contrées les moins peuplées d’Europe. 

Le paysage de cette région qui ressemble à première vue à une plantation forestière est en réalité une immense étendue de chênes verts typiques de l’Estrémadure. 

Le littoral du cabo del gata ne se prête pas à l’agriculture. C’est tout naturellement que les habitants se tournent vers la mer. Les paysages sont extraordinaires, ce qui pousse certains à s’y installer. Leur manière de pêcher est durable. Il existe aujourd’hui plus de réserves marines protégées au large des côtes espagnoles ; ce sont 8000 km2 où les couleurs et les formes varient à l’infini. 

Par temps très clair, on peut espérer voir le mythique rayon vert au moment du coucher du soleil. Un instant magique…

Loin des côtes, le sud de l’Espagne montre son vrai visage. Généreusement ensoleillée, l’Andalousie est une des premières régions productrices d’huile d’olive de l’Europe. La peinture blanche à la chaux qui recouvre les maisons constitue une protection contre la chaleur ; l’été, les températures grimpent à plus de 45 degrés à l’ombre. À mesure qu’on avance vers l’intérieur des terres, la végétation devient de plus en plus aride et d ’autant plus spectaculaire. Seuls les locaux connaissent les canyons désertiques de Gorafe, qui figure parmi les régions les plus sèches d’Europe.

Les sommets enneigés de la sierra Nevada qui se dressent à l’horizon contrastent avec le paysage brulant et poussiéreux des canyons. 

Avec le coucher du soleil, les températures descendent de quelques degrés, sans pourtant que la nuit ne procure la moindre fraicheur.

Avant que ne débute la saison estivale, l’Estrémadure se pare d’une multitude de couleurs. Des prairies ondulantes de lavande papillon et de coquelicots habillent le paysage. L’Espagne sauvage se dévoile alors dans toute sa splendeur ; à l’écart des régions touristiques et industrielles, la nature est restée intacte. 


Vues du ciel, les dimensions de l’Estrémadure apparaissent très nettement, les vautours volent en toute légèreté avec leur envergure qui peut atteindre trois mètres. L’Espagne est le pays des vautours par excellence. 

Parlons un peu de gastronomie

Dans cette époustouflante région, impossible de ne pas déguster de jambon ibérique. Le  » jamon iberico  » est une spécialité très prisée qui affiche des prix records. 

La préparation du plat typiquement rural le migas de pan est toujours vivante. Ce plat de pain émietté et de légumes était à l’origine destiné aux travailleurs des champs. 

Dans la sierra Nevada, la plus haute chaîne de montagnes de l’Espagne continentale !

Pendant l’hiver, cette chaîne de montagnes devient la chambre froide du sud de l’Espagne. Les animaux rejoignent les vallées, car sur les sommets qui culminent à presque 3500 mètres d’altitude, la nature se trouve ensevelie sous une couverture de neige et de glace étincelante.

Mais en Andalousie, l’hiver n’est qu’un bref intermède. Fin janvier, les amandiers sont déjà en pleine floraison.

Le sud de l’Espagne est l’une des régions les plus variées d’Europe.

Les habitants se sentent intimement liés à leurs contrées sauvages, à la mer ou à la montagne.