Aller au contenu

Je veux m'installer au Brésil

⇒ Visa et démarches administratives

Le Brésil a des paysages à couper le souffle. Célèbre pour son carnaval, il est le plus grand pays d’Amérique Latine.

Les Brésiliens sont très chaleureux, très accueillants.

La langue parlée est le Portugais-Brésilien ce qui est différent du portugais au Portugal.

Le Brésil se trouve dans une zone intertropicale. Le climat y est différent au nord qu’au Sud.

Le nord a un climat équatorial et le sud subtropical.

Le coût de la vie par rapport à la France est en moyenne 20% moins cher. Cela peut varier d’une ville à l’autre.

Rio de Janeiro réputé par sa douceur de vivre et ses plages gigantesques séduit de nombreux expatriés.

Le pays est en développement offrant de nouvelles opportunités professionnelles et facilite la mise en place de nombreux projets.

Au Brésil, si vous résidez plus de 3 mois, vous devez obligatoirement obtenir un visa.

Ce visa s’obtient auprès de l’Ambassade du Brésil avant votre départ.

Une fois sur place, vous devrez vous rendre à la police Fédéral de l’aéroport pour obtenir votre numéro de RNE ( Registro Nacional de Estrangeiros). Ils vous fourniront votre carte provisoire de R.N.E.

Avec ce numéro, vous devrez obtenir le C.P.F. ( Cadastro de Pessoas Fisicas). Ce numéro sera votre numéro d’identification fiscale. La procédure se fait en deux temps.  

Première étape : Vous présenter dans une agence Banco du Brésil, ou Caixa Economica fédéral ou Central dos Correios.

Deuxième étape : Vous rendre deux jours plus tard  à la « Recita Fédéral ».

Sachez que vous pouvez faire cette démarche au Consulat de Paris.

Puis, vous devrez obtenir un Visa pour un séjour longue durée. Cette démarche est complexe et longue. Il faut donc ne pas attendre trop longtemps après votre arrivée (bien avant l’expiration de votre visa provisoire de 3 mois).

Et n’omettez pas de vous inscrire au Registre consulaire. Cette inscription vous permettra de vous inscrire sur les listes électorales, de renouveler vos papiers d’état civil si besoin et sera utile si vous êtes face à une situation grave et/ou dangereuse. 

Le prix de l’immobilier est environ 20% mois cher qu’en France.

Vous devez bien entendu faire vos recherches immobilières, achat ou location avant votre départ.

Que vous soyez résident permanent ou non, pour acheter un bien immobilier au Brésil vous devrez être en possession de votre numéro de C.P.F., cadastre de personne physique.

Pour acheter au Brésil, il est nécessaire de bien connaitre les lois et la région où vous souhaitez acheter.

La loi vous autorise de passer un séjour de 3 mois sans être résident.

Nous pouvons donc dans un premier temps sélectionner des biens immobiliers pour vous. Puis une fois que vous avez fait un choix « distanciel » nous pouvons programmer avec vous des visites lors de votre séjour.

Nous vous expliquerons bien entendu la législation du pays en matière d’achat ou de location.

Comme dans la majorité des pays, vous aurez la possibilité d’inscrire vos enfants dans une école publique, une école privée, internationale.

L’école publique est gratuite. L’école privée et internationale ont un coût. Ce coût varie suivant les régions et les écoles.

Le système brésilien est composé de quatre niveaux.

Le préscolaire :  la crèche de 2 à 5 ans et les maternelles de 3 à 6 ans. 

L’éducation élémentaire  de 6 à 14 ans.

L’éducation secondaire  de 14 à 17 ans.

L’école  supérieure de 17 ans jusqu’à l’obtention du diplôme souhaité par l’étudiant.

Pour vous accompagner et connaître nos prestations, vous pouvez cliquez sur le bouton suivant :

Au brésil, un système de santé publique est gratuit pour tous les résidents Brésiliens.

Pour les personnes à mobilité internationale : Un accord bilatéral concernant la  sécurité sociale est signé entre le Brésil et la France

Cet accord a pour but de garantir la continuité des droits à la sécurité sociale française aux personnes en situation de mobilité.

Pour les personnes qui travaillent au Brésil sans détachement, vous serez rattaché au système de sécurité sociale du Brésil.

Pour les retraités, l’accord ne mentionne pas de disposition pour bénéficier d’un remboursement par la France des soins que vous ferez au Brésil. Pour cela, il vous est possible d’adhérer à la caisse des français de l’étranger (C.F.E.) ou de prendre une assurance privée.

Vous bénéficierez toujours de la sécurité sociale française lors de vos séjours provisoires en France.

Vous l’aurez compris chaque situation est différente. C’est pourquoi pour vous renseigner efficacement et personnellement sur vos droits de santé au Brésil, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous pouvez conduire avec votre permis d’origine pendant 180 jours consécutifs. 

Une fois ces 180 jours passés, vous devez échanger votre permis d’origine par un permis local.

La première démarche est de vous rendrez aux services en charge de tout ce qui est lié à la circulation routière : le DETRAN.

Général :

En étant résident permanent au brésil vous êtes soumis à l’impôt au Brésil.

Il faudra vous déclarer aux administrations fiscales du pays une fois que vous serez résident.

La France et le Brésil ont signé un accord pour éviter la double imposition.

A savoir que si vous êtes ressortissant français et que vous travaillez au Brésil, vous payerez vos impôts au Brésil.

Personnelle :

La fiscalité internationale est un sujet complexe et qui nécessite une étude personnalisée et effectuée par des spécialistes en la matière.

Nous contacter au +33 (0)6 21 19 79 35 ou par mail en remplissant le formulaire suivant :




    Expat City Service