Aller au contenu

Ma retraite à l'étranger

Vous avez décidé de  vivre votre retraite à l’étranger ?

Sachez que vous pouvez, même en étant résidant dans votre nouveau pays d’accueil, toujours bénéficier de votre pension de retraite .

Pour cela, il faut contacter votre caisse de retraite et faire part de votre nouvelle adresse. Ils vous fourniront des documents à remplir.

Une fois les formalités effectuées, vous recevrez chaque année un certificat d’existence (ou certificat de vie) à remplir et à renvoyer aux services français.

Vous recevrez ce certificat en général par voie dématérialisée.

Ce certificat est à remplir par les services habilités dans le pays d’expatriation : mairie, institutions nationales. (suivant le pays).

Sécurité sociale à l'étranger pour retraités

Vous pouvez toujours bénéficier de la sécurité sociale française pendant vos séjours en France. 

Vous bénéficiez également de la sécurité sociale de votre pays d’accueil après votre enregistrement officiel en tant que résident du Pays.  

Les systèmes de santé européens ont plus ou moins un fonctionnement similaire les uns aux autres.

Cependant, le prix des consultations peut varier suivant les spécialités. Le délai d’attente peut être très longs dans les établissements publics

Une assurance privée s’avère parfois utile en complément du système public.

Fiscalité des retraités à l'étranger

La personne percevant une pension de retraite du secteur privé déclare sa pension dans le pays où elle s’installe. Elle est soumise aux taux d’imposition du pays d’expatriation.

Si vous percevez d’autres sources de revenus que votre pension (exemple des revenus immobiliers issus de la location d’un bien immobilier dont vous êtes propriétaire), vous payerez des impôts dans le pays où se situe le bien à louer. Ce montant sera déduit des impôts à payer de votre pays d’accueil.

Il est important de bien étudier votre situation et de vous faire accompagner pour déclarer au mieux vos ressources.

Nous vous informons des généralités mais chaque pays peut avoir des “spécificités”.

Par exemple au Portugal, avec le statut de résident non-habituel (R.N.H.) un pensionné du secteur privé peut bénéficier d’avantages fiscaux.

Expat City Service